Prendre une douche, conduire une voiture : voilà des activités automatiques qui favorisent le rêve éveillé et les états de suggestion extrême. Glissant d’un état d’alerte initial vers différents niveaux de conscience, l’activité du cerveau se déplace à la mesure du changement que ces états connaissent. Tout le monde passe par des états de conscience altérée au moins deux fois par jour – quand vous vous réveillez et quand vous vous endormez. Être conscient de ce qui se passe autour de vous ne veut pas dire que vous n’êtes pas hypnotisé ou sujet d’une hypnose politique. Même en état d’hypnose vous restez conscient de tout ce qui se passe. Faire l’expérience d’un état hypnotique léger ou moyen est généralement plus efficace que d’être plongé dans un niveau d’hypnose profond ayant pour objectif le contrôle de l’attitude et du comportement. Le sujet, progressivement hypnotisé, est amené ainsi jusqu’à la transe.
Des états particuliers de suggestion extrême et sélective sont atteints par l’utilisation d’une combinaison de relaxation et de fixation, de direction de l’attention vers une activité imaginaire, par le dialogue, ou encore par l’interprétation littérale d’un discours concernant un évènement, ce qui résulte d’une réduction drastique de la part consciente de la psyché.

Advertisements