Les états réceptifs aux suggestions hypnotiques sont des terrains propices à la création des sensations d’hyper-réalité – se sentir plus proche ou plus lointain de son environnement que d’habitude.
Utiliser chaque élément de l’environnement afin de structurer l’expérience du sujet, voilà la clé de l’immersion. Une induction réussie passe par la retransmission des données environnementales, lesquelles comporteront des perturbations afin d’amener le sujet dans un état de transe. On créera une riche expérience sensorielle en plaçant le sujet au cœur d’un espace imaginaire induit dans la perspective d’un changement d’état face aux problématiques de recadrage. Un fichier d’information est une forme spéciale de carte. Les systèmes d’orientation symbolique sous couvert d’objectivité constituent un thème traditionnel de l’intelligence militaire (et extramilitaire). Les distorsions dues à des effets dimensionnels et à l’utilisation de la perspective ont toujours été des instruments du pouvoir et les cartes topographiques sont traitées et manipulées pour des raisons stratégiques. Dans les cartes du monde, les projections d’une sphère en 3-D sur un plan sont utilisées selon l’intérêt de la propagande relativement aux questions de taille et de centralisation du pouvoir. Les portes piégées de la perception sont grandes ouvertes pour les voyageurs des cartes territoriales.

Avec la complexité d’un système d’information non-linéaire, comme dans l’hypermédia, on peut espérer l’amélioration de la récupération des données, mais ceci aboutira également à des possibilités de manipulation majeure. La vie, dans les sociétés modernes, est menacée par ses propres systèmes de défense, qui ont été déclenchés trop souvent par des suggestions hypnotiques directes ou indirectes. Ne pas prendre de responsabilité dans le choix des cadres signifie alors que « quelque chose » d’autre la prendra…