Bien que l’expérience de Milgram sur l’Obéissance et la Responsabilité Individuelle démontre que les humains possèdent la capacité de renoncer à leur autonomie, les gens trouvent difficile d’accepter l’idée que des individus puissent être hypnotisé dans le but de réaliser un acte qui serait contraire à leurs principes moraux. Des expériences de l’armée américaine suggèrent que cette perception populaire est fausse. Au contraire, elles concluent que des personnes pourraient être conduites à commettre des actes opposés à leur moralité si leur perception de la réalité se retrouve transformée et contrôlée par l’hypnose. Une des expériences consistait en la tentative de manipuler un membre du personnel considéré comme équilibré, pour qu’il attaque un officier supérieur, ce qui constitue un « péché capital » dans l’armée. Alors qu’il était plongé dans un état de transe profonde, on lui fit savoir que l’officier assis en face de lui était un soldat ennemi qui allait tenter de le tuer. Dans l’esprit de l’engagé, il s’agissait d’une situation de type « tuer ou être tué ». Le soldat bondit aussitôt et saisit l’officier à la gorge. L’expérience fut répétée plusieurs fois. Le directeur du Département de Psychologie de la « Colgate University », le Dr. Estabrooks, qui représente une source fiable quant à l’existence des « sixièmes colonnes psychiques » étasuniennes, déclare « Je peux hypnotiser un homme sans qu’il en ait connaissance ou sans son consentement et le pousser à commettre une trahison ».