Le coach applique une démarche de coaching en conscience dans le cadre des règles déontologique et d’éthique strictes aux fédérations de coaching. La seule différence règne dans la manière de faire le coaching. Un canal sensoriel est coupé pour une plus grande intériorisation du client. Souvent le canal visuel est clos au monde extérieur, que se soit en groupe et en individuel ce qui favorise le fortement le travail à distance par téléphone. Le client obtient une conscience plus sensible du son monde intérieur sans qu’aucune perturbation ne le distrait

Nous pouvons résumer dans les grandes les grandes lignes les étapes d’un démarche vers les états extraordinaires de conscience la manière suivante :

1.    Ecouter sans jugement, sans projection, sans critique : le coach aide le client à exprimer complètement son expérience aussi loin qu’il puisse aller durant cette session. C’est dans cette phase que le coach exprime la totalité du processus et comment le cerveau réagir à l’expérimentation afin de rassurer le client sur le déroulement du processus et ce qui se passe dans le cerveau au moment de l’expansion voir d’un accès à l’hyper conscience. Une préparation aide la démarche avant le séance.

2.    Construire une grande relation de confiance, avec bienveillance, sécurisante : le client teste naturellement la loyauté de l’écoute. Un espace d’écoute inspire confiance et invite le client a exprimer sans crainte les détails de son expérience. Une fois ce passage en confiance, le niveau de confiance s’approfondi profondément pour que le client se sente encore plus en confiance afin de s’autoriser à éprouver des émotions d’une extrême positivité lié à l’expérience suffisamment puissante pour être réprimée. L’idée est faire sortir l’énergie de l’émotion et donc connecter le client à cette énergie.

3.    Accepter les représentations des conflits intérieurs du client sans condition dans une total protection et sécurité s’impose : Lorsque le client expérimente que le moi n’est pas seulement son corps physique et que son soi est rayonnant et expansif cela peut radicalement affecter sa vision de la vie et de la mort. L’échelle de valeurs dans sa vie de tous les jours est remise à jour instantanément. Cette désidentification du corps physique peut convertir un athée en une personne convaincue de l’existence de la force de l’esprit. Le coach doit accueillir cette expérience de mise à jour et de découverte, de les dépasser et de faire en sorte que le client trouve de lui-même sa propre résolution.

4.    Ouvrir le potentiel de liberté du client suivant une intention de départ clairement exprimé : Revenir de cette libération de potentiel à une position neutre plaçant le bien être au-dessus du client et au centre de  l’acte d’accompagnement. C’est utile plutôt que d’imposer une vision projective du coach quand au déroulement de la vie future du client. Le coach reste clairement sur l’intention et la demande de son client tout en explorant tout le champ des possibles limités par son client.

5.    Identifier par n’importe quel outil, les conflits intérieurs et nettoyer symboliquement les blocages et nœuds d’énergie afin de libérer le client de ses schémas mentaux empoisonnants : une expérience extraordinaire ne peut être vécue si le client n’a pas préparé son ego au voyage. Le but du coach est de clarifier et mettre le client dans une spirale dynamique positive suffisante pour atteindre une résolution satisfaisante des émotions engendrées par l’expérience. C’est le client qui décide du niveau d’intégration qui lui est acceptable. Si le client  reste incapable d’accéder à la source de son déblocage malgré son désir d’y parvenir, le coach propose une méthode en cours de séance pour dénoués le blocage. Il informera le client qu’une occasion se présente et lui offre le choix d’aller plus loin ou non.

6.    Booster de façon formidable l’énergie positive dans une expansion infinie de sens de sa propre conscience suivant le voyage demandé par le client : une profonde et profitable transformation est accessible au client, le coach s’appuie sur l’émergence de cette prise de conscience pour continuer à soutenir cette ouverture vers une personnalité plus profonde du client. Ceci dans un but de permettre à d’autre potentialité d’émerger en lui : nouvelles capacités, sensibilité accrue, qui peuvent devenir familières et apprendre à les utiliser à son avantage, capacités dont il n’aurait pas l’usage avant cette ouverture apparente.

7.    Intégration par l’expérience dans sa vie quotidienne de la nouvelle vision du monde et sa nouvelle perception de soi suite à l’expérience : voir le monde différemment est la première surpris du client, observer, se surprendre de la réalité. Le client est invité à se connecter à ces nouvelles sensations et perception dans la réalité quotidienne. De nouvelles priorités se font jour. Il apprend à intégrer ses nouveaux changements dans ses actions quotidiennes, dans les processus de décisions. Le client peut ressentir des écarts entre ce qu’il a appris et ressent comme vraies à propos de la vie dans son  expérience et ce que sa culture au sens large lui impose de ses plus proches amis et membres de la famille. Le client doit rester curieux des synchronicités mises en place sur son passage et par son observation accrue des événements mis à jour dans son nouveau champ de perception de la réalité. Il observe l’écart de réalité avec son entourage et observe les changements relationnels positifs avec son entourage.

8.    Donner au client l’opportunité d’utiliser des outils pour ancrer et expérimenter d’autres expériences par lui-même :Ici le client est roi et décide de déployer ou non sa nouvelle vision de sens du monde dans lequel il souhaite s’inscrire. Le client peut choisir soit de lisser ces contradictions émerger au grand jour et se transformer en conflit avec les autres, soit de vivre sans renier cette nouvelle réalité émergeante et personnelle, tout en acceptant que la majorité des gens avec lesquels il est en contact, se comportent selon une vision du monde différente par systémie qui est la sienne. Les système de représentation  se réajustent.

9.    Vérifier la puissance du sentiment de présence et inviter le client à observer le monde autour de lui pour se féliciter des changements positifs : Simplement accepter que le monde change autour de soi et en être curieux. Dès un élément de vie lui saute aux yeux c’est le moment de l’observer et de se félicité. Un cadeau même anodin est souhaitable pour ancrer cet événement dans la réalité. Les petits succès en amènent d’autres succès.

About these ads