Préalable : C’est le cerveau dans son expérience qui imagine et fabrique ces images et sensations. Il cherche à trouver une représentation des phénomènes qu’il vit en puisant dans la mémoire collective. Cela le rassure et lui donne du sens. Ce faisant le cerveau reformate ces circuits neuronaux de compréhension de la vie et de sa réalité personnelle et collective. Il revisite ses croyances et l’être qu’il est dans la réalité  de la conscience culturelle où il vit.

·   Extrême confiance en soi ou être dans la zone. La Zone c’est cette sensation d’euphorie qui efface le doute et la fatigue. C’est cet état qui survient lors de ces moments où tout semble parfait, tout se met en place naturellement, tout devient simple et fluide. Comme si le corps savait quel est le bon mouvement.

·   Fusion avec le monde extérieur (sensation de décorporation ou désincarné). L’expérimentateur prend conscience à l’extérieur de son corps et à l’intérieur en même temps, sensation de désidentification et en même temps d’appartenance forte à la vie. son corps fait parti du tout qu’il peut voir depuis une certaine hauteur sous forme d’énergie de lumière, il peut le sentir très présent en en même temps infini. Cette étape est parfois empreinte d’un sentiment de désorientation. Sensation intense de liberté et d’ouverture au monde.

·   Le passage par un tunnel ou un espace sombre. Doux et rassurant avec une sensation de vide, de néant, de silence infini. L’expérimentateur éprouve une impression de légèreté et parfois de vitesse vertigineuse avec un abandon du mental, ce qui donne l’impression que le temps ralenti. C’est l’espace sombre vient à soi. Sensation que les choses entrent en soi alors que le soi rempli tout l’espace. Possibilité pour l’expérimentateur de vivre un phénomène labyrinthique épuisant s’il est mal conduit (le mental reste présent). Cette phase fait percevoir que le temps n’existe plus et l’espace est infini (ce qui parfois désoriente l’expérimentateur).

·   L’apparition d’une lumière éclatante et attirante au bout du tunnel ou de l’espace sombre. Laisser venir celle-ci à soi avec une entrée soudaine dans cette lumière. Entrée dans le soi authentique. L’expérimentateur se sent rayonnant. La présence du corps n’existe plus. Il devient essence avec une sensation d’être à la fois partout et nulle part en même temps. Les sens s’hypersensibilisent avec une sensation que les sens se fusionnent au collectif, à l’environnement.

·   Travail sur le soi et reconsidération de son identité, ces croyances, ses valeurs. L’expérimentateur à cette impression de rencontrer avec sa propre énergie intérieure en fusion avec l’énergie extérieure.  En groupe il ressent qu’il ne fait qu’un avec l’environnement et le tout.

Expériences particulières suivant les expérimentateurs :

·   Rencontre avec son intuition, matérialisé par des conseillers, des guides intérieurs, un être de lumière ou en quantité importante qui personnifie l’amour inconditionnel, la félicité infinie avec apparition de lumière très intense, irradiante et étincelante. L’expérimentateur ressent comme une effervescence en lui, parfois accompagné de chaleur.

·   Le sentiment de bonheur infini et intense, d’une joie indicible et d’une paix profonde, accès à la béatitude, l’euphorie. Possibilité d’état de grâce et d’extase chez l’expérimentateur.

·   Rencontre avec des consciences dématérialisées, sous forme de lumière translucide vacillante,  représentées par des entités, des âmes, des proches décédés ou des guides inconnus. L’expérimentateur peut vivre une connexion à la conscience collective. La communication de fait de conscience à conscience de façon instantanée. Il n’y a pas de langage comme si la communication se fait à distance. Il communique à l’intérieur de lui comme si l’autre ou le groupe est à l’intérieur de lui.

·   La vision de paysages paradisiaques au cœur des vibrations d’atomes comme d’univers parallèle, de planètes, avec possibilités de voyager instantanément sans véhicule. Sensation d’accès dans l’infiniment petit et l’infiniment grand. Accès à la beauté, à la pureté, à la limpidité, tout semble juste et parfait.

·   Possibilité de revue de vie personnelle et revue de vie de l’humanité et de la vie en générale (vision en dehors du temps et en trois dimensions de tous les événements de la vie en générale, simultanément revécus depuis la perspective de l’expérimentateur en tant qu’humain et celle des personnes impliquées dans les scènes revisitées). C’est ici que l’expérimentateur peut vivre des histoires du passé et peut être complément désorienté.

·  L’accès à la sensation d’une connaissance absolue, perdue partiellement ou entièrement lors du retour dans le corps. Sensation accrue de prise de conscience, de révélations, d’accès à des secrets. L’expérimentateur ressent faire partie du tout depuis la nuit des temps, il ressent l’intelligence collective et communique avec elle.

·  Vision du futur individuel ou collectif donnant accès à des informations qui peuvent se vérifier par la suite. C’est ici que l’intelligence collective globale émerge. Son intuition devient consciente et extraordinaire. Le simple fait de porter attention révèle un état de conscience approfondit qui sous-tend des révélations et prise de conscience juste et éclairante.

·   La certitude de faire partie d’un ensemble universel harmonieux d’une grande beauté, d’y avoir sa place, d’appartenir à une unité cosmique et d’en comprendre le fonctionnement et la signification. Impression que le monde agit sur lui comme faisant parti du tout. Cette sensation est revécue plus facilement hors d’un accès à l’hyperconscience.

·  Franchissement de la frontière de lumière. Représentations diverses symbolisant une frontière dont le franchissement rendrait le retour à la vie impossible. L’expérimentateur à la sensation d’être en lien fragile avec lui-même. Le guide aide à franchir cette frontière.

·  Sensation de vouloir rester  sans ce monde féérique avec souhait de ne plus revenir dans le monde réel. L’expérimentateur regrette que cela ne dure pas plus longtemps. La notion de temps est complément disparu.

·  Retour à la réalité. L’expérimentateur a cette impression d’être aspiré à la vitesse de la lumière avec une sensation de mettre tout l’univers expansé en lui. Sensation d’être un trou noir qui avale tout. Au fur et à mesure de l’absorption apparition d’un cristal, d’un diamant, d’une lumière intense en lui avec sensation de chaleur.

·  Sensation mémorielle de l’expérimentateur intense d’être expansé et en même temps très présent et d’avoir vécue une expérience extraordinaire. Impression forte que la vie ne sera plus comme avant. L’expérimentateur devient très sensible à la beauté de la vie. Sa communication inconsciente, sa présence, son état de conscience s’est grandement amélioré. Sensation d’être connecté au tout. Devine et ressens tout et développe ses propres synchronicités. L’expérimentateur expérimente une compréhension du monde différente.


About these ads